© 2019 par APIS 33 - Mise à jour 12/11/2019

Nous suivre

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

L'alcool et les Stupéfiants

La Prévention

Une conférence est organisée sur le lieu de travail des salariés de l’entreprise afin de les sensibiliser aux effets et aux risques liés à la consommation d’alcool et/ou de produits stupéfiants en milieu professionnel.

Notre présentation est illustrée de situations réelles et se veut interactive. Sur durée est d’environ 45 mn.

La Détection

La détection est une opération de dépistage de consommation d’alcool et/ou de produits stupéfiants, réalisée sur le lieu de travail des salariés de l’entreprise ou sur les chantiers.

 

Notre agence fournit le matériel et assure le respect d’un process de qualité. Notre intervention donne lieu à la rédaction d’un rapport sur site accompagné de fiches individuelles de détection contresignées par chaque salarié testé.

Les Risques et démarches

Si ce phénomène est loin d’être nouveau, il s’est considérablement amplifié ces dernières années et toucherait aujourd’hui tous les secteurs d’activité. L’enjeu est majeur pour les employeurs qui ont l’obligation d’assurer la santé et la sécurité de leurs employés. Il était déjà admis depuis plusieurs années qu’une entreprise puisse soumettre ses salariés à un test d’alcoolémie, dans des conditions strictement encadrées. Cette faculté a récemment été étendue au dépistage de produits stupéfiants. La société APIS 33 a été créée pour accompagner les employeurs dans la réalisation de ces contrôles.

Le code du travail restreint la consommation d’alcool dans les entreprises et interdit la présence de salariés ivres sur les lieux de travail. Lorsque ces règles ne sont pas respectées, l’employeur peut être poursuivi. L’employeur dispose néanmoins de possibilités de contrôle et de sanction d’un salarié travaillant en état d’ivresse. Si 6.9% des actifs consomment du cannabis, plus de 12 % d’entre eux partent au travail en ayant fumé. Pire encore : 20 à 30% des accidents professionnels sont liées à des addictions. Véritable fléau, l’usage de stupéfiants concerne toutes les entreprises, quel que soit le secteur. Confronté à une consommation excessive et régulière, la situation peut très vite devenir ingérable pour un dirigeant. A cet égard, le chef d’entreprise a le devoir de sensibiliser ses salariés sur les risques des drogues et peut avoir recours à l’utilisation de tests salivaires. Mais attention, ce dernier doit être réalisé sous certaines conditions.

Les modalités d'intervention

Remise d’un rapport de contrôle en trois exemplaires : un pour la personne contrôlée, un pour l’entreprise, un en archive.

5

1

Etablissement d’un protocole d’intervention au sein de votre établissement.

Rapport signé et remis à l’issue du test.

4

2

Mise en place d’une stratégie de contrôle ciblé.

3

Réalisation du test en toute confidentialité.